LifeStyle·Voyage

En plein coeur de la nature, chez Yves Rocher

IMG_0772.jpg

Il était temps que je revienne sur mon séjour à l’Éco-Hôtel Spa Yves Rocher, j’ai été invité avec quatre autres blogueuses en Novembre dernier afin de pouvoir découvrir l’essence même de la marque. C’est en faisant du tri dans mes dossiers d’ordi que je me suis rendue compte que je ne vous avais pas encore rédigé d’article à propos de ce beau séjour. Aujourd’hui je vous propose de (re)découvrir cette marque naturelle, berceau de la marque Yves Rocher, à La Gacilly non loin de Rennes. Grâce a cette excursion mon regard sur cette marque à totalement changé, j’en suis repartie avec des étoiles pleins les yeux, et surtout une belle morale : « ne jamais lâcher ses rêves, même quand on vous dit que ça ne marchera pas« .

Poursuivre la lecture « En plein coeur de la nature, chez Yves Rocher »

LifeStyle·Little Things·Voyage

Ocean Vibes

img_8779

sans-titre-1

L’océan, ce lieu qui depuis toujours m’apaise, m’aide à réfléchir, m’inspire. L’océan m’appelle. C’est quelque chose d’inévitable, j’adore être proche de la mer, pouvoir prendre mon vélo sur un coup de tête et partir, juste pour écouter le bruit des vagues contre les rochers, juste pour être seule face à cette merveille de la nature. Je devais être un poisson dans une vie antérieur, c’est pas possible autrement. Depuis que je suis toute petite, Ariel est mon Disney préféré, je me revois au bord de la mer avec ma poupée Barbie la petite sirène.
Ce silence paisible et troublant lorsque l’on est sous l’eau, la puissance des vagues, les embruns, je pourrais y rester des journées entières sans me lasser. Il y a toujours quelque chose à voir, toujours quelque chose à photographier.

IMG_8592.JPG
IMG_8594.JPG
IMG_8628.JPG
IMG_8715.JPGIMG_8801.JPG
IMG_8961.JPG
IMG_8839.JPG
IMG_8999.JPG
IMG_9006.JPG
IMG_9046.JPG

Ces photos ont été prises à la Cote des Basques à Biarritz. J’y suis allée à 8h30, marrée haute et pas grand monde dans les parages. Parfait pour pouvoir prendre des photos. Mon itinéraire était tout simple, je suis partie du bout de la côte pour tout remonter à pied. En commençant par la fameuse villa Belza, le rocher de la vierge, le port vieux et enfin l’Hôtel du Palais. Une bonne balade de 3h, à prendre mon temps, à regarder la texture que l’eau peut prendre, regarder les mouettes venir et repartir. On est pas bien là ?


perlesderubissigle

« J’espère que cet article vous aura plu, et vous quel est l’endroit où vous aimez être ? »

Je vous dis à très vite ♡
You can follow me on : FacebookInstagramHelloCoton

Voyage

Santorin, conseils pour découvrir l’île

IMG_8908

Santorin, 76km² de superficie de paradis. Et un an plus tard, je suis toujours là à vous parler de ce merveilleux voyage. Je pourrais y consacrer des tonnes d’articles, avec plus de 1 500 photos en réserve j’aurais de quoi faire ! Après mon carnet de voyage, aujourd’hui je vous donne quelques conseils pour survivre sur l’une des îles les plus fréquentées des Cyclades !
Un peu d’histoire avant de commencer pleinement cet article, afin de bien se situer et de comprendre toute la complexité de l’île. Santorin ou Thira ou Théra est un petit archipel d’îles volcaniques situé dans la mer Égée à 75 km au sud-est de la Grèce continentale.

Née d’une secousse géologique qui a causé l’effondrement du continent Egéen, les éruptions successives lui ont donné une forme circulaire, d’où son nom de Strongyli « ronde » dans l’Antiquité. Suivant les sources, entre 1650 av JC et 1450 av JC, une gigantesque éruption volcanique détruit une très grande partie de l’île, formant ainsi en son milieu la Caldeira envahi par la mer. Santorin demeure par la suite et pendant deux siècles une île maudite et désertée. Les premiers à réoccuper l’île sont les Phéniciens.
Pour certains, ces éruptions volcaniques seraient à l’origine du mythe de l’Atlantide. La dernière éruption en date est en 1956 et a fait 50 victimes.

IMG_7896.JPG
IMG_9684
I. Quand et comment y aller ?

Nous sommes parties mère et fille en Septembre vers le 05, et nous sommes rentrées le 12 il me semble. Nous avons choisi cette période pour plusieurs raisons : moins de monde, moins cher, et moins chaud. Si vous le pouvez, les trois mois : juin – juillet – aout sont à bannir. Nous avons fait pas mal de recherche au niveau des prix les plus intéressants, sur l’organisation etc.

Nous avons fini par trouver le bon compromit ; nous partons de Nantes pour atterrir en vol direct à Athènes où nous resterons 3j. Puis nous avons pris le ferry (réservé sur Aferry.fr 80€ pour 2personnes) au départ du port Le Pirée à 7h et pendant près de 8h nous avons vogué sur l’océan (sachant que le ferry fait des escales à Paros, Naxos et Mykonos, le temps en sera donc réduit si vous vous arrêtez avant) Santorin est la dernière île il me semble. Nous restons pendant 4j sur l’île de Santorin, puis nous repartons avec la compagne Aegan en vol direct Santorin – Nantes.
Nous avons été agréablement surprises de voir qu’on était presque les seules à avoir eu un vrai petit-déjeuner digne de ce nom, gratuitement. Lors du paiement nous avons rempli nos préférences (végétariens/café/chocolat etc) c’était précisé que c’était gratuit donc bête et disciplinées nous avions remplit en fonction de nos goûts, en se disant qu’au pire on mangerait plus tard. Et finalement nous avons bien eu notre repas du matin, good job Aegan !

IMG_8335
IMG_9404.JPG
II. Combien de temps y rester et où dormir ?

Nous sommes restées presque 4 jours pleins à Santorin (+1j de voyage) et pour moi c’est amplement suffisant. L’île est petite, le tour est vite fait. Il y a peu de plages, les piscines sont les seuls moyens de détente et au prix que coûte les hôtels ont s’est dit qu’il valait mieux rentrer au bout de 4j plutôt que de rester une semaine entière.

Nous sommes passées par Airbnb de là, nous avons réservé à Alisaxni Resort, en partie pour la piscine. Je vous conseille cet hôtel si vous souhaitez du calme, sinon l’hôtel est beaucoup trop excentré du centre-ville (et des bus !!). Comme on se trouve en bout d’île nous nous prenons très souvent le vent en pleine face, ce qui fait qu’on a rarement pu profiter de la piscine. Par contre Martha (la patronne) est adorable (malgré qu’elle parle peu l’anglais).

IMG_9066
IMG_9046.JPG
III. Comment se déplacer sur l’île ?

L’île étant petite, nous pensions qu’on pourrait s’y balader facilement (vélo/bus), or les routes sont très limite et les habitués… roulent dangereusement ahah. Pour plus de liberté un véhicule est vraiment nécessaire (en fonction de votre situation). Nous avons loué un hôtel tout mignon à Akrotiri – seul endroit où la ligne de bus ne passe pas, évidement, et on s’est retrouvée un peu con quand on a vu le trajet à faire. Par chance, le frère de la patronne de l’hôtel loue des voitures, nous avons rapidement loué une petite citadine pour moins cher comme nous étions déjà dans l’hôtel.

De ce fait, si vous logez à Oia ou Fira je pense que vous pouvez largement tout faire en bus, sachant qu’ils passent régulièrement et certains jusqu’à minuit. Un ticket est valable une fois et le prix varie en fonction des endroits où vous allez = Fira – Oia ; 1€80 contre Fira – Perissa 2€30.
Si vous choisissez de vous déplacer par vous-même, n’oubliez pas une carte précise de l’île, il y a peu de panneau. Beaucoup de personnes choisissent les quads, comptez 35€ pour ce moyen de transport, mais attention à l’essence qui est très cher !! Si vous arrivez en bateau, pas de panique si vous êtes à pied et que personne ne vous attend (comme nous héhé) des bus font régulièrement la navette gratuitement entre le port et Fira.

IV. A voir / à faire.

Nous avons organisés notre planning comme suit :
Day I. Samedi – 1er j. Arrivée en bateau à 15h et découverte de l’île côté hôtel et courses comme le lendemain c’est fermé.
Day II. Dimanche – 2ème j. Levées tôt pour aller à la plage à côté de l’hôtel, la Red Beach. Le contraste entre les pierres rouges des falaises, le sable noir et l’eau transparente en font un lieu à part ! Prévoyez des bonnes chaussures, il faut quelques minutes de marches avant de pouvoir lézarder au soleil. On remonte vers 12h pour manger à l’hôtel et comme le temps paraissait gris nous sommes parties à Fira pour faire à la base une « petite balade ». Nous nous sommes finalement embarquée dans une randonnée de plus de 4h (oui ont marchaient pas vite) petite sandale et soleil tapant. Sincèrement c’est l’une des plus belle balade, de ruelle en ruelle vous longez la côte, vous vous en prenez plein la vue.
Day III. Lundi – 3ème j. Nous partons le matin à la plage de Perissa et au village de Pyrgos, beaucoup plus authentique et moins touristiques. Puis nous passons l’après-midi à Oia et nous admirons le coucher de soleil. Absolument à faire !!
Day IV. Mardi – 4ème j. Nous passons la journée dans un magnifique bateau pour une escapade sur le volcan, les compagnies organisent ça pour une vingtaine d’euros, au départ à 10h et retour 18h30. Le trajet débute par l’île Néa Kaméni, l’escale doit durer 1h30 il me semble, vous pourrez visiter comme bon vous semble le volcan. Une taxe de 1€ ou 2€ est demandé pour préserver l’île et pour nous éviter de jeter des papiers de partout. Ensuite le bateau nous emmène au creux des eaux du volcan, là où la température de l’eau peut atteindre 35°C, nous nous y rendons à la nage (j’avais un maillot de bain blanc qui a survécu aux eaux boueuse. Dernier arrêt de prévu sur l’île de Thirasia, s’il vous reste encore de l’énergie vous pouvez gravir les quelques 300 marches pour arriver dans la ville. Pour nous, c’était farniente dans un coin tranquille du port.
Day V. Mercredi – 5ème j. Promenade à Fira et à Oia, dîner, coucher de soleil.

IMG_8445.JPG
IMG_8918.JPGConseils.

– Faites attention à l’eau du robinet, qui par endroit n’est pas potable, hormis dans certains hôtels. C’est pourquoi dans un restaurant vous allez payer votre verre d’eau ; )
– Pour arriver au port lors du 4ème jour, 3 options s’offrent à vous pour descendre les 600 marches : y aller à pied – prendre le téléphérique 5€ ou à dos d’ânes 5€. Nous avons choisi la 1er option (allez et retour attention !). J’avais beaucoup trop d’empathie pour ces pauvres ânes, et puis payer 10€ en téléphérique ça nous plaisait pas, autant le faire avec nos petites jambes et économiser le prix d’un restau !
– Avoir de bonnes notions d’anglais (ou grecque c’est encore mieux ahaha). Si vous souhaitez bien vous faire comprendre de tout le monde.
La petite histoire pas drôle : nous avions rendu la voiture au frère de Martha et on en avait loué une autre pour la nuit car le lendemain notre avion décollait à 6h30. Pour économiser une nuit d’hôtel nous avons décidé de passer la nuit à dormir dans la voiture devant l’aéroport. Sur le site de location, c’était précisé qu’on pouvait rendre la voiture à 5h, nous avons donc validé notre choix. Quelle bonne surprise lorsque nous avons commencé à faire les papiers (en anglais) avec le gars qui nous annonce « en fait le magasin ouvre à 9h donc avant quand on prend une voiture on va devoir vous faire payer 20€ en plus ». SAY WHAAAATTT ??? Je lui ai fait répéter au moins 5 fois, tellement j’étais sur le cul et que je voulais être sûre d’avoir bien compris. Sur le site (français) rien n’indiquez qu’il fallait rajouter une telle somme ! Arnaque ? I don’t know !


perlesderubissigle

« J’espère que cet article vous aura plu, et qu’il vous aura fait voyager ! »

Je vous dis à très vite ♡
You can follow me on : FacebookInstagramHelloCoton

Little Things·Voyage

Carnet de voyage : Santorin

IMG_8323

Depuis quelques jours mon instagram se remplit de photos de mon séjour à Santorin. J’ai quelque peu modifié la trame de base de mon compte en vous proposant des photos avec plus de contrastes, moins blanches mais tout de même assez claires. Bref, j’ai re-parcouru avec beaucoup de nostalgie mon voyage de 4j dans les îles grecques, au temps où il faisait super chaud, où j’étais bronzée comme pas possible, où la mer était toujours présente. Pour le moment j’avais envie de vous dévoiler quelques clichés, comme un carnet de voyage, avant de vous faire un article un peu plus complet sur ce voyage. Histoire de vous laisser un peu de suspens et un avant-goût d’été !

Map_Santorini

Avec maman on a toujours été des passionnées de l’antiquité Romaine, c’est donc tout naturellement que notre choix de vacances c’est d’abord porté sur Athènes. Nous y avons passé 2j (vous pouvez retrouver un article photos ici), puis nous avons décidé de nous détendre dans une des nombreuses îles des Cyclades. Je n’en connaissais que deux, Mykonos et Santorin sur les 24 qui sont habitables… Et puis Santorin c’est l’île de rêve, le paradis sur terre le plus connu au monde, alors on a décidé d’aller voir ça de plus près !

Si je n’avais qu’un seul mot pour décrire cette ville c’est « waouh ». Tout est blanc, tout est magnifique, tout est fait de marbre. Du luxe, encore du luxe et toujours du luxe. Nous avions décidé de séjourner à Akrotiri pour être au calme, et bien je ne le regrette pas. Au bout de l’île, loin de la « capitale » de la ville (enfin à 10min) rien de ne pouvait nous déranger. Pendant ce voyage je pense avoir développé un syndrome, celui de « je prends en photo toutes les piscines que je vois » il y en avait qui étaient vraiment magnifiques ! En fait là-bas on a l’impression d’être coupé de tout, d’être dans un autre univers et de voir le temps s’arrêter.

Santorin, où comment tomber amoureuse d’une île.

IMG_8520

IMG_8114IMG_8067
IMG_7957
IMG_8075
IMG_9432
IMG_8223
IMG_8253
IMG_8363
IMG_8837
IMG_9358

IMG_9101
IMG_9410

 


perlesderubissigle

« J’espère que cet article vous aura plu, et qu’il vous aura fait voyager ! »

Je vous dis à très vite ♡
You can follow me on : FacebookInstagramHelloCoton